Directeur Général chez Bodin Assainissement

Victoria : Bonjour Christian comment vas-tu ?

Christian : Très bien en pleine forme !

Victoria : Peux-tu nous dire qui tu es en quelques mots:

Avec plaisir, je suis marié deux enfants. J’ai un bac+3 et j’ai suivi de nombreuses formations. Il s’agit ici de ma troisième expérience en tant que Directeur de société.

Victoria : Peux-tu nous raconter ta journée type ?

Christian : Dans notre structure, on ne peut pas dire qu’il ait de journée type. Cependant, je vais vous décrire la journée du 25 mai 2018.

J’assiste à l’embauche de la totalité du personnel et pour ceux que je ne vois pas j’essaie de leur passer un coup de fil. Avec le Responsable de parc, nous faisons le point sur le matériel roulant et l’optimisation de nos outils de traitement. Régulièrement, je consulte le planning pour voir l’avancée de la journée. Egalement, je reviens sur la journée de la veille et vois le chiffre d’affaire. Dans la matinée, j’ai répondu à des demandes de clients et fournisseurs. A 11h, je suis invité à l’inauguration d’un site d’un nouveau client, j’ai apprécié échanger avec des clients et des prospects. Au retour, je m’arrête chez un fournisseur pour récupérer du matériel. Cet après-midi, je fais le point sur divers sujets notamment sur une problématique informatique. A nouveau je consulte le planning. Cet après-midi, j’ai validé un bordereau de prix avec une collectivité. Une personne rencontrée à l’inauguration m’envoie le CV d’une personne qui pourrait intéresser notre activité TP. En fin d’après-midi, nous organisons le planning pour l’entretien des camions avec nos prestataires. Tout le monde est de retour à l’entreprise je vais pouvoir partir.

Ma fonction nécessite beaucoup de polyvalence.

Victoria : Des journées bien chargées, tu n’as pas le temps de t’ennuyer !

Victoria : Changeons de sujet, as-tu un livre de chevet ?

Christian : En moyenne, je lis un livre par semaine avec une prédilection pour la seconde guerre mondiale et les biographies.

Victoria : Quelle est ta plus grande fierté ?

Christian : Mes enfants, à titre professionnel la prise d’un marché de collecte des ordures ménagères sur le secteur de Bressuire. La réponse à ce marché était astucieuse il s’agissait de faire tourner le matériel très performant 18h par jour. De ce fait, nous réalisions des économies importantes.

Victoria : Y’-t-il quelque chose que tu regrettes dans ta vie ?

Christian : Aucun regret, peut-être n’avoir jamais eu ma propre entreprise.

Victoria : Peux-tu nous raconter ta rencontre avec Christopher Bodin?

Christian : Il y a une dizaine d’année et nous avions signé un marché pour la collecte de ses graisses. Nous nous sommes souvent croisés sur les mêmes marchés et appréciés. Nous avons souvent les mêmes idées sur le métier.

Victoria : Ta devise ?

Christian : Individuellement, nous sommes une goutte d’eau. Ensemble, nous sommes un océan.

Victoria : Les meilleurs conseils qu’on t’ait donnés ?

Christian : Mon grand-père maternel qui me disait d’être toujours honnête. Il avait fui la misère en Italie dans les années 20.

Victoria : Un défaut que tu ne supportes pas chez les autres ?

Christian : Le manque d’humilité.

Victoria : Si tu n’avais pas eu cette carrière quel métier aurais tu exercé?

Christian: Certainement policier et plus particulièrement les interrogatoires (je regarde trop les séries).

Victoria : La prochaine personne que tu aimerais voir interviewé ?

Christian: Au sein de l’entreprise, il y a énormément de richesse je dirai tout le monde. Nous avons des gens passionnés et je découvre tous les jours de nouvelles facettes.

Victoria : As-tu quelques chose que tu aimerais ajouter ?

Christian : Tous les jours, je suis heureux de travailler dans cette entreprise.

Victoria : Merci Christian de m’avoir accordé un peu de ton précieux temps !