Entretien de votre cuve à fioul

Pourquoi faire vidanger et nettoyer votre cuve à fioul ?

Problème de Chaudière, dépannage récurrent, brûleur encrassé…

Votre chaudière est contrôlée régulièrement, tous les ans. Tout comme les chaudières à fioul doivent être entretenues, les cuves à fuel doivent être vidangées et nettoyées tous les 7 à 10 ans.  Afin d’éviter l’encrassement et vérifier l’étanchéité de la cuve. Au fil du temps, des remplissages et vidages successifs créés de nombreux problèmes.

  • L’encrassement du brûleur peut être causé par de la boue accumulée ; en trop grande quantité ces boues peuvent engendrer un dysfonctionnement du système de chauffage et occupent de l’espace dans votre cuve.
  • De la condensation peut causer l’apparition d’eau dans la cuve. Un dépôt de sédiments au fond du réservoir peut aussi être constaté et provoquer des risques de corrosion pour les cuves métalliques ce qui peut les amener à percer.
  • L’aspiration de l’eau et des boues par le circuit de chauffage peut occasionner un endommagement prématuré du gicleur et impacter la combustion du fioul.
  • Un fioul chargé en bactéries anaérobies aérobies avec l’accumulation de moisissures altère le bon fonctionnement.

Nous préconisons l’utilisation d’un agent de conservation avec une action curative et préventive permettant de résoudre le problème  et de préserve les performances du système de chauffage durablement.

LES RÉGLES À RESPECTER :

Un certificat de dégazage avant la neutralisation ou enlèvement est obligatoire.  Le dégazage d’une cuve est valable 48h La neutralisation ou enlèvement doivent se faire dans ce laps de temps.
La neutralisation de la cuve consiste à la rendre définitivement inutilisable.
L’enlèvement de la cuve s’effectue généralement par une découpe puis transportée en centre de traitement des déchets agrées.
L’abandon d’une cuve à fioul est un acte encadré par la législation. Selon l’article 28 de l’arrêté du 24 juillet 2004.

AGENT DE CONSERVATION POUR FUEL/FIOUL

ACTION CURATIVE ET PRÉVENTIVE :

Permet de lutter contre la prolifération des bactéries anaérobies aérobies, les moisissures et les levures qui peuvent se développer durant le stockage des fuels et gazoles.
Formulation non moussante compatible avec les additifs hydrocarbures. Combustible en totalité sans donner ni cendres, ni résidus corrosifs.
Ne modifie pas le point éclair, ne crée pas de phénomène d’oxydation, de corrosion ou de forme de gomme.